Centrafrique : Bienvenu Guinon, un célèbre escroc à la tête d’une association pro-Touadera.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : Bienvenu Guinon, un célèbre escroc à la tête d’une association pro-Touadera.

 

 

Monsieur Bienvenu Marwan Guinon, President de la CCFR.

 

Bangui, le 13 novembre 2017.

Par : Anselme Mbata, CNC.

 

La CCFR ( communauté des Centrafricains de France ), une association de la diaspora Centrafricaine vient de mettre en place le week-end dernier les membres de son bureau exécutif. Au poste du President Exécutif, c’est Monsieur Bienvenu Marwan Guinon qui a été élu haut la main face à ses adversaires. Le problème, le nouveau President de la CCFR est l’un des célèbres escrocs et cambrioleurs africains vivant en France. Avec un President sorti fraîchement de la prison, quelle image représente cette association centrafricaine aux yeux du monde ?

Il est vrai que l’association des Centrafricains de France dénommée CCFR a été créée par le sulfureux bienvenu Guinon, un proche parent du Président Faustin Archange Touadéra et ancien President de la fédération Europe du parti Kwa na Kwa (KNK) de l’ancien President François Bozizé. Loin d’être la seule association de la diaspora centrafricaine de France, la CCFR, selon ses statuts, a pour objectif de promouvoir le dialogue social entre les Centrafricains et aussi favoriser les investissements de la diaspora centrafricaine au pays. Certes, l’initiative est bonne, c’est d’ailleurs ce qu’on demande aux Centrafricains de l’étranger. Mais le seul problème décrié par les détracteurs de ce mouvement, c’est la moralité douteuse de certains membres du bureau exécutif, dont le Président lui-même.

Comme chacun d’entre nous le connaît, Monsieur Bienvenu Guinon qui se dit aujourd’hui expert en sécurité routière n’est rien d’autre qu’un expert en escroquerie bancaires reconnu officiellement par la justice française. Comme si cela ne suffisait pas, son vice-président Benjamin Beloum, connu comme producteur musical, est lui aussi un client régulier de la justice française.

À ce titre, la CCFR a encore une légitimité aux yeux des Centrafricains ? Si aujourd’hui la CCFR a pour objectif de promouvoir le dialogue social entre les Centrafricains, mais son President Marwan Bienvenu Guinon qui a plus de 100 comptes fictifs sur Facebook dont il se servait publiquement pour insulter et dénigrer ses compatriotes sur les réseaux sociaux, pourrait-il vraiment être bien placé pour promouvoir une culture du dialogue entre ses compatriotes ?

Selon plusieurs sources concordantes proches de la Présidence de la république, le President Faustin Archange TOUADÉRA ne prendra pas de risque pour nommer Monsieur Guinon à un poste de responsabilité quelque part suite à des nombreux services qu’il a rendus au Président Touadéra sur les réseaux sociaux. La seule chose, c’est de le caser loin du pouvoir de Bangui. Comme la CCFR est entièrement financée par le Président Touadéra, peut-être c’est ça la récompense de Guinon ?

Au temps du President François Bozizé, le sulfureux Bienvenu Guinon fut President fédéral du Kwa na Kwa (KNK) Europe. Mais il a été suspendu et exclu de ce parti (KNK) après son arrestation par la police française pour vol et escroqueries.

Les oiseaux de même plumage volent ensemble, le Président Touadéra, lui aussi poursuivi par la justice française dans l’affaire dite des biens mal acquis, pourrait aussi voir à Guinon un compagnon de lutte, en lui délivrant même un passeport diplomatique pour s’échapper de la justice. Peine perdue, pas avec la justice française.

Heureusement dans cette affaire, la CCFR n’est pas la coordination des autres associations de la diaspora de France, encore moins de tous les Centrafricains de l’étranger. Un seul bémol, les Centrafricains n’ont pas la culture de la pensée contradictoire. Et cela a commencé depuis l’Université où la seule ANECA qui représente tous les étudiants de Centrafrique alors qu’ils pouvaient bien créer d’autres syndicats des étudiants en fonction de leur idéologie ? En France, la CCFR n’est pas tenue d’être l’unique association des Centrafricains de. Au lieu de la critiquer, créez la vôtre et c’est tout.

En attendant 2021, Touadéra se prépare. À bon entendeur, salut.

 

 

Copyright2017CNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.