Centrafrique: quand le Chef Antibalaka, ‘‘Général Andjilo’’, pense défier la justice

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique: quand le Chef Antibalaka, ‘‘Général Andjilo’’, pense défier la justice

 

 

 

L’autoproclamé génralAndjilo dit Rodrigue Ngaibona. Photo Éric Ngaba. Copyright2018CNC.

 

 

Bangui 16 janvier 2018 CNC.

Par Eric NGABA

 

Suspendu à plusieurs reprises depuis lundi dernier, le procès de Rodrigue Ngaïbona, connu sous le nom de Général Andjilo de la milice Antibalaka, ressemble à une scène théâtrale. Pour prétendre ne rien reconnaître les faits qui lui sont reprochés devant la Cour criminelle, Alias Andjilo tente de jouer au chat et à la souris mais pour combien de temps.

 

L’audience de Rodrigue Ngaïbona alias Andjilo se poursuit ce lundi 15 janvier à la Cour criminelle de Bangui. Dans la barre toutes les heures de l’audience, l’accusé rejette toute accusation portée contre lui.

 

Sur le premier chef d’accusation relatif à l’assassinat, le présumé criminel et le deuxième et troisième chef d’accusions, Rodrigue Ngaïbona a rejeté en bloc toutes les charges formulées à son endroit et a tenté de se défendre.

 

« Si des étrangers entrent chez vous et maltraitent vos enfants, vos femmes et vos vieillards, allez-vous laisser faire ? C’est en ce sens que nous avons combattu pour libérer le pays sous l’occupation des séléka», a justifié Rodrigue Ngaïbona, en réponse au président de la Cour.

 

De tel argument qui a suscité des applaudissements et des cris de youyou de l’assistance massée devant la Cour de cassation. Ouvert le 8 janvier 2018 et renvoyé le 12 et le 15 janvier 2018, le procès du redoutable chef Antibalaka Andilo n’a abouti aucune sentence judiciaire jusque-là.

 

Le procès tiré à longueur du fait de petit jeu du chat à la souris de l’accusé, est de nouveau renvoyé ce mardi, toujours à la Cour de cassation de Bangui.

 

 

 

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.