Afrique : Oxfam également impliqué dans des fêtes avec des prostituées au Tchad.

Publié le11 février 2018 » 18858» De...Alain Nzilo »

Afrique : Oxfam également impliqué dans des fêtes avec des prostituées au Tchad

 

 

 

Bangui, le 11 février 2018.

Par : CNC en collaboration avec Le soir.

 

Des collaborateurs d’Oxfam auraient également payé des prostituées lors de soirées au Tchad, rapporte dimanche The Observer, la version dominicale du journal The Guardian. L’information surgit seulement deux jours après la révélation de faits semblables en Haïti. Les événements du Tchad se sont déroulés il y a plus de dix ans, lorsque le Belge Roland Van Hauwermeiren dirigeait les opérations de l’ONG dans ce pays d’Afrique centrale.

« Des femmes que nous pensions être des prostituées ont été invitées à maintes reprises au quartier général d’Oxfam », selon les confidences d’un collaborateur au journal britannique. Un responsable a été licencié en 2006, selon un ancien employé. « Ils invitaient des femmes pour les fêtes. Nous savions qu’elles n’étaient pas juste des amies. »

Toujours selon la même source, l’organisation fait un fantastique travail mais il s’agit d’« un problème que l’on retrouve dans l’ensemble du secteur ».

Devenu ensuite responsable d’Oxfam à Haïti, Roland van Hauwermeiren, était employé par l’antenne britannique, avait précisé vendredi Stefaan Declercq, secrétaire général de la branche belge d’Oxfam-Solidarité. « Je ne veux pas me cacher derrière le fait que ces personnes n’appartenaient pas à la branche belge de l’ONG. » En 2011, Roland Van Hauwermeiren avait démissionné après avoir reconnu avoir engagé des prostituées dans sa villa à Haïti.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.