Centrafrique : un accident impliquant une moto et un véhicule de la sécurité publique fait deux victimes.

Publié le10 mars 2018 » 19458» De...Alain Nzilo »

Centrafrique : un accident impliquant une moto et un véhicule de la sécurité publique   fait deux victimes.

 

 

Le conducteur de la moto à l’hôpital communautaire ce samedi 10 mars 2018. Photo : Anselme Mbata, CNC.

 

 

 

Bangui, le 11 mars 2018.

Par : Anselme Mbata, CNC.

 

Ce samedi 10 mars sur la route de Damara au quartier PK11, un accident de circulation impliquant une moto surchargée et un véhicule de patrouille des force de l’ordre a fait deux victimes.

 

Même si certaines personnes pensent que ce lieu d’accident serait maudit par un esprit maléfique, l’accident d’hier provoqué par une moto avec quatre personnes à bord serait l’œuvre d’une erreur de conduite.

D’après notre journaliste présent sur le lieu de l’accident, un pick-up de la gendarmerie, affecté pour la sécurité du ministre de l’intérieur, en patrouille dans ce quartier résidentiel , en provenance du PK12, s’est mobilisé au milieu de la route tout en clignantant pour emprunter une rue perpendiculaire à gauche. Au même moment, une moto, avec quatre passagers à bord, venait elle aussi du PK12.

Bizarrement, la moto, qui devrait logiquement continuer sa route du côté droit du véhicule de patrouille, car celle-ci est sur le point de quitter la voie à gauche,contre toute attente, elle met la pression pour passer du côté gauche. Sans prendre la précaution de sécurité standard, le conducteur de la moto, percute l’aile gauche du véhicule et progressent environ 100 mètres avant de défoncer une table au bord de la route.

Cependant, la table renversée, appartient à un ex-Séléka cantonné à la base RDOT qu’il utilise pour vendre du carburant avec. Au moment de l’accident, la table est remplie des bouteille d’essence. Le vendeur, qui n’a pas apprecié de perdre son commerce, fait appel à ses collègues ex-Séléka  qui sont venus  manifesté pour récuperer la moto accidentée. Grâce à l’intervention  du chef de sécurité du ministre de l’intérieur  appelé en urgence, les choses se sont rentrées dans l’ordre.

Entre temps, un véhicule de la gendarmerie, qui pourchassait cette moto depuis la barrière  du PK12, car elle n’a pas obtempéré à leur injonction , est arrivé sur le lieu de l’accident.

Selon notre enquête sur place, le conducteur de la moto serait un mécanicien des deux-roues. D’ailleurs, celle qu’il utilise pour faire accident avec, lui avait été remise pour réparation, mais celui-ci disait au propriétaire qu’il devrait l’essayer avant de lui remettre.

C’est au moment de l’essai qui’il est parti vers PK26 sur la route de Damara. Au retour, ils ont failli faire deux accidents avant de concrétiser le troisième au quartier PK11 devant le bar-restaurant MIRIFIQUE .

Pour l’heure, sur quatre passagers à bord de la moto, deux sont sortis avec une lègère blessure, et les deux autres  sont gravement blessés et transportés à l’hôpital Communautaire pour l’un  et à la clinique du MSF au centre-ville pour l’autre.

Le conducteur de la moto, qui est parmi les deux blessés graves, est connu pour avoir pris régulièrement du chanvre indien, mais les premiers éléments de l’enquête montrent qu’il a pris de l’alcool.

 

Pour la sécurité de tous, CNC vous recommande de la prudence au volant.

 

 

Copyright2018CNC.

 

 

 

Véhicule de force de l’ordre accidenté le 10 mars 2018 au PK11. Phot : Anselme Mbata, CNC.

Moto accidententée sur PK11 10 mars 2018. Photo : Anselme Mbata, CNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.