Centrafrique : UNICEF, don des matériels bureautiques et moyens roulants à la santé.

Publié le20 mars 2018 » 19662» De...Alain Nzilo »

Centrafrique/Unicef : Don de matériels bureautiques et moyens roulants à la Santé

 

 

Don des matériels à la santé. Photo : Fred Krock, CNC.

 

 

 

Bangui, le 21 mars 2018.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Deux photocopieurs équipés de cartouches d’encre, cinq ordinateurs portables, onze ordinateurs de bureau, onze onduleurs avec multiprises, deux vidéoprojecteurs, cinq appareils à reliure, cinq disques dures externes, des packs anti-virus pour cinq ordinateurs, ont constitué les matériels informatiques ; tandis que les moyens roulants sont composés six véhicules Toyota Land Cruiser 4X4, 100 motocyclettes de marque Honda et 100 bicyclettes hommes et femmes.°

Cet important don a été réceptionné, ce 20 mars par le Ministre de la santé publique et de la population, Dr Pierre Somsé, de la main de Mme Spéciose Hakizimana, Représentante adjointe en Centrafrique du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Cette grande opération d’équipement vise principalement trois Directions centrales du Ministère de la santé, à savoir la Direction d’étude et de planification (DEP), la Direction de la surveillance épidémiologique et de la vaccination (DSEIV) et la Direction de la santé communautaire.

Ce don, faut-il le rappeler, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de transition de la santé financé par l’Alliance GAVI regroupant l’OMS et l’UNICEF, à travers le Projet de renforcement de système de santé en République centrafricaine pour un montant de 5,560 millions de dollars américains sur les trois années.

A en croire Mme Spéciose Hakizimana, l’objectif dudit Projet vise à « aider ceux qui sont au service des autres pour mieux accomplir leurs tâches ». Ceci, à travers trois axes stratégiques que sont : (1) renforcer la gouvernance de la coordination des activités de vaccinations au niveau central, régional et périphérique ; (2) assurer la qualité de l’offre de services de santé curatif, préventif et promotionnel en conformité avec le paquet minimum complémentaire d’activités intégrant la vaccination dans les Régions sanitaires n°1, 2 et 3 et, (3) renforcer la qualité et l’utilisation de l’information sanitaire pour la surveillance épidémiologique.

En effet, selon les résultats d’une récente enquête réalisée en 2016, l’offre de services de santé y compris la vaccination a souffert cruellement de la crise et l’offre de services pour l’élaboration et la transmission de l’information est disponible dans seulement moins de 25% des structures de santé. Ce qui est largement insuffisant et qui ne rend pas juste les efforts que les Cadres du Ministère et les Agents sur le terrain sont en train de fournir.

Voilà qui fait dire à Mme Spéciose Hakizimana que ledit projet a été mis en œuvre pour, dit-elle, « contribuer à améliorer l’offre de services tant quantitativement que qualitativement, tout en améliorant l’équité géographique pour l’accès aux services de santé par la réhabilitation des infrastructures détruites et le renforcement des stratégies avancées de vaccination ».

Le Ministre Pierre Somsé, en réceptionnant officiellement le donc, s’est réjoui de l’appui des partenaires. Toutefois, le Membre du gouvernement a relevé toute l’importance que représente ce don. « Ce don arrive à point nommé parce qu’il coïncide avec la relance et la revitalisation de notre système de santé qui va désormais constituer la fondation, le moteur de la transformation de notre système de santé, vers la réalisation d’une couverture universelle en soin de qualité pour la population centrafricaine », a-t-il souligné.

Le personnel du Ministère de la santé publique et de la population est sommé par Dr Somsé pour un usage à bon escient des équipements reçus.

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.