Centrafrique : Bangassou, arrestation du chef de guerre Pino-Pino et 37 de ses hommes en République démocratique du Congo (RDC).

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : Bangassou, arrestation du chef de guerre Pino-Pino et 37 de ses hommes en République démocratique du Congo (RDC).

 

 

Les miliciens Anti-balaka dans la ville de Bangassou.

 

 

 

Bangassou, le 16 mai 2018.

Par : Francis Ndoumba, CNC.

 

Arrêté avec 37 de ses combattants Anti-balaka en République démocratique du Congo après avoir fui son village Bema, une commune proche de la ville de Bangassou au Sud-Est du pays, le redoutable chef de gang Pino-Pino vient de finir son macabre épisode entre les mains de la police congolaise.

Après avoir tué sauvagement un autre chef milicien Anti-balaka de Bangassou le général Ngaté en décembre dernier, le redoutable Pino-Pino, par la suite, met en déroute ses ex-compagnons d’armes Béré-Béré et son adjoint Romaric puis Afandé qui ont été eux aussi arrêtés en RDC et extradés à Bangui il y’a quelques mois.

Le redoutable Pino-Pino est le plus gros poisson de la cour pénale du fait de ses actes criminels dans le Mbomou dans lesquels on peut citer plusieurs cas d’assassinat sauvage, dont celui des soldats marocains abattus dans la région.

Récemment, le criminel Pino-Pino aurait ordonné le pillage en règle de trois ONG internationales notamment le Médecin sans frontière (MSF), l’ONG nerlandais CORDAID et ACTED dans la ville de Bangassou, poussant les deux premières à quitter la ville avant d’y revenir. Il avait ordonné aussi le braquage de plusieurs véhicules de la mission catholique de la ville.

Le mois dernier, le redoutable Pino-Pino menace à mort le préfet de Mbomou qui a pris la fuite depuis pour se réfugier dans la capitale Bangui.

En tout cas, la charge revient au gouvernement de solliciter très rapidement son extradition sur Bangui afin qu’il puisse  rejoindre ses ex-compagnons d’armes Romaric et Afandé qui ont tous deux suivi le même chemin de Bangui via la République démocratique du Congo (RDC).

Pour rappel, la journée de prière organisée par la population de Bangassou porte son fruit avec l’arrestation de Pino-Pino qui risque de s’échapper si le gouvernement tarde à activer son extradition.

Pour plus de détail, on reviendra sans doute sur ce dossier dans nos prochains articles sur CNC.

 

Copyright2018CNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.