Cameroun : Les sécessionnistes brûlent la résidence de Ni John Fru Ndi

Par Destin André Mballa , Journaliste (CNC) Publié le 22-10-2018 - Modifié le 22-10-2018

 

 

Cameroun : Les sécessionnistes brûlent la résidence de Ni John Fru Ndi

 

 

 

Le leader historique de lopposition a également vu sa sœur enlevé par les mêmes personnes la semaine dernière. Après avoir voté le 7 octobre malgré l’interdiction des séparatistes.

La semaine dernière, l’opposant camerounais Ni John Fru Ndi a perdu sa maison sise à Baba II dans la région anglophone du Nord-Ouest. Elle a été incendiée par les sécessionnistes. Sa petite sœur a été également enlevée et ses ravisseurs ont tiré sur le chauffeur du chairman du SDF.

Ces incidents qui surviennent au lendemain de la présidentielle sont des représailles liés à l’interdiction par les sécessionnistes aux populations de participer au scrutin dans les régions anglophones.

En effet, les sécessionnistes ambazonien avaient demandé aux populations de boycotter le scrutin. Mieux ils avaient mise en garde celles-ci des représailles qu’elles allaient en subir.

Mais l’opposant Ni John Fru Ndi a bravé cette interdiction, raison pour laquelle les sécessionnistes ont décidé de s’en prendre à lui. Toutefois, l’on a appris ce matin que sa sœur enlevée a été retrouvée.

….

 

Par : N. Mballa, CNC.

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.