Centrafrique : communiqué de presse du collectif « Touche pas à ma constitution » relatif à la situation sécuritaire du pays.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : communiqué de presse du collectif « Touche pas à ma constitution » relatif à la situation sécuritaire du pays.

 

Le bandeau du collectif Touche pas à ma constitution

 

 

Communiqué de Presse 004/ 2017

Depuis un certain moment l’histoire de la République Centrafricaine se caractérise par les massacres de la population civile par les bandes armées, le respect des droits fondamentaux est manifestement bafoué par les détracteurs de la paix.

Cependant, le Collectif «Touche pas à ma Constitution »constate malheureusement ce qui suit :  les élus du peuple Centrafricain n’osent jamais dénoncer et prendre position en faveur du peuple face à la barbarie à ciel ouvert dont le peuple centrafricain est victime.

Il ressort dans les dispositions constitutionnelles de la Loi fondamentale du 30 mars 2016 que le gouvernement est responsable devant le parlement.

Vu l’incapacité notoire et politique des autorités de restaurer la paix et la sécurité gage de la stabilité, la cohésion sociale.

Vu la dégradation de la situation sécuritaire,

Vu les massacres perpétrés sur la population civile par les bandes armées,

Vu le silence complice des parlementaires face au drame subit par le peuple Centrafricain,

 

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution » Organisation de la société civile et défense de droits de l’homme dénonce et condamne avec force le comportement politique irresponsable des parlementaires Centrafricains face à la situation dramatique que connaît le peuple Centrafricain.

 

Fait à Paris, 06/ 09/ 2017

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG

 

Ampliations :

 

Le Secrétaire Général de l’ONU,

L’Elysée,

Le Président des USA,

Le Président  en exercice de l’Union Africaine,

Le Président de la Fédération internationale des Droits de l’Homme.

La presse.

 

 

 

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.