CENTRAFRIQUE : CORBEAU NEW A FRAPPÉ A JUSTE TITRE DANS LA FOUMILLERE DE MONSIEUR ADOUMA

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

CENTRAFRIQUE : CORBEAU NEW A FRAPPÉ A JUSTE TITRE DANS LA FOUMILLERE DE MONSIEUR ADOUMA

 

Immeuble SOCATEL à Bangui. Crédit Photo : mapio.net

Immeuble SOCATEL à Bangui. Crédit Photo : mapio.net

 

Bangui, le 18/05/2017

 Par : Gisèle Moloma, CNC.

 

Qui aurait pensé qu’un simple article alerte allait faire éclater et rendre visible le véritable climat de mauvaise gouvernance, d’enquiquinement et surtout de mortel haine qui règne parmi certains hauts responsables de la socatel, cette socatel entretemps joli joyau des centrafricains et qui, à ce jour n’est   plus que son ombre.

Dans l’article « Raymond ADOUMA, un manipulateur, colporteur bombardé à la socatel » paru le 13 mai dernier sur notre site, il était question d’attirer l’attention du Directeur des Affaires administratives et financières sur ses agissements non favorables pour le relèvement de cette société centrafricaine de téléphonie, unique pour le compte de la Centrafrique, mais dont l’état très avancé d’agonie ne profite aujourd’hui qu’aux sociétés étrangères de téléphonie mobile qui ne cessent de rançonner la population . Sieur Adouma, comme dans ses habitudes et sous un pseudo droit de réponse, s’en est vivement pris à Bruno Gréla-Mpoko, Directeur général, qui, pourtant n’est rien dans la rédaction de cet article.

De quel droit, même Adouma se permet-il de sonner sauvagement son DG dans ce qu’il appelle droit de réponse. Est-ce un véritable acte d’insubordination ? D’un simple Directeur et d’un Directeur général, qui commande qui ? Adouma seul peut répondre à cette question selon les principes qui sont les siens, mais qu’ignorent le reste des intellectuels du monde.

Adouma se gaussent d’avoir étudié en France, c’est-à-dire doté de pleine capacités à résoudre, même avec un brin de  bâton, tous les problèmes de la socatel dont il est lui-même un des cadres. Mais n’a-t-il pas été DG de cette société  à l’époque? Comment se fait-il qu’il n’a pas pu mettre un ordre significatif et durable dans la gestion de la socatel ? Est-ce seulement aujourd’hui qu’il prend à cœur de régler les problèmes de la socatel en sa qualité de DAF ? Pourquoi s’acharner avec tant de vigueur sur Gréla-Mpoko qui, en bon et soucieux fils du pays peine à trouver des solutions idoines aux problèmes de la socatel.

Il n’y a jamais de fumée sans feu. Adouma ne pourrait s’insurger ainsi contre son patron s’il n’avait de parapluie atomique quelque part. De sources concordantes, le ministre des postes et télécommunications, chargé des nouvelles technologies Gourna-Nzacko l’escroc et un certain président du conseil d’administration de la socatel Panzet-SEBAS seraient les puissantes mains sous l’ombres desquelles Adouma s’agite avec fracas. Les agissements de ce monsieur ne concernent pas seulement son DG, mais malheureusement presque tout le personnel qu’il enquiquine à tout bout de champ. En témoigne cette correspondance que lui a adressée son Directeur Technique pour dénoncer d’abord ses négligences en ce qui concerne l’entretien des équipements et lui signifier par la même occasion la séparation des rôles au sein de la socatel.

Voilà un cas concret de la fourberie d’Adouma qui cherche à les faire porter par des personnalités honnêtes qui se dévoue pour la cause de la socatel.

Non seulement Adouma s’acharne sur ceux-là qui se battent pour que socatel revive, il s’emploie avec ruse et tactique à monter le personnel qui souffrent déjà de plus de 41 mois d’arriérés de salaires à la grève. Ce que beaucoup d’entre eux ont bien compris car l’ayant déjà connu sous ces agissements, se refusent de le suivre de peur de saborder leur légitime revendication.

On n’en finira jamais de parler d’Adouma et de ses habituelles manigances et tromperies pour toujours tirer le drap vers lui.   Affaires à suivre.

 

Courrier administratif du DT au DAF de la Socatel

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.