Centrafrique / Faits divers : Prise du sang contre une portion de terre riche en Or et Diamants, deux dieux nigérians séjournent dans le pays à Bossangoa

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique / Faits divers : Prise du sang contre une portion de terre riche en Or et Diamants, deux dieux nigérians séjournent dans le pays à Bossangoa.

MARABOU 3

Bangui, le 27 Dicembre 2016. 14:53′.

Par: Gisele MOLOMA.

En Centrafrique, les rumeurs courent plus vite que la réalité et si elles se concrétisent, à chaque fois en fin de compte, les conséquences, quant à elles, sont parfois dangereuses pour la tranquillité de la population centrafricaine. Depuis quelques semaines, on apprend partout dans Bangui l’arrivée à Ndjo, un village situé à environ 45 km de Bossangoa, de certains sujets Nigérians, spécialistes des pratiques occultes. Selon ces informations, des futurs candidats au Club des millionnaires se font prélever leurs sangs par ces Nigérians contre la promesse de richesse viagère, notamment une portion de terre remplie de l’or et des diamants. Une de nos équipes, soucieuse de vous informer, penche sur cette situation qui pourrait alimenter une autre crise si le gouvernement ne réagit pas.

Entre 450 et 500 ml de sang prélevés, équivaut à 525 mètres carrés d’une portion de terre supposée riche en Or et Diamant. C’est cette information qui circule à Bangui depuis quelques semaines. Selon cette information, les faits se sont déroulés à plus de 300 km au Nord de Bangui dans la Commune de Ndjo, située à seulement 45 km de Bossangoa où, selon les informations, deux Nigérians, venus directement de leur pays, auraient installé leur bureau occulte. Dans ce bureau, ils reçoivent sans cesse des centaines des personnes, vieilles comme jeunes, hommes ou femmes, très pauvres et qui souhaitent devenir riches à seulement deux conditions:

1 – Le candidat devrait être capable de supporter le prélèvement, à jeun, de son sang à hauteur de 450 à 500 ml, parfois plus. Et une fois le prélèvent effectué avec succès ;

2- Il aura droit à une portion de terre dans la forêt délimitée par ces supposés Nigérians et qu’il doit l’exploiter à seul jusqu’à la fin de sa vie.

Cette partie de terre ainsi délimitée et qui ne doit pas excéder 600 mètres carrés aura de ces dieux nigérians après traitement occulte, un pouvoir d’attraction de l’Or et des Diamants de la région. Déjà, d’après les informations en notre possession, plusieurs centaines des jeunes auraient abandonné leurs villages pour la ville fétiche de Ndjo pour l’achat par le sang de cette terre de richesse, dans une des conditions encore floues : «exploitation à seul… »

Rappelant que l’absence de l’autorité de l’Etat dans l’arrière-pays et l’incapacité du gouvernement SARANDJI à se mettre au travail contribuent à la fertilisation du terrain par des malfrats de tous genres. Des faits les plus graves comme celui-ci, plus grave qu’un coup d’Etat ou une rébellion, ne doivent pas passer sous silence du Gouvernement.

Nous rappelons à nos lecteurs que pour une prise du sang entre 450 et 500 ml, le donneur devrait peser au minimum 50 kg, car cette quantité prélevée représente environ 13% de son sang. La récupération pourrait se faire automatiquement, sinon, la vie du donneur serait compromise. Hormis cette disposition technique, les conditions sanitaires des matériels et du prélèvement devraient faire l’objet d’un contrôle strict des professionnels de santé. En dehors de tout cela, la question sur la destination des sangs prélevés se pose aussi. En tout cas, le gouvernement doit être vigilant de cette pratique mystique dans notre pays.

CopyrightCNC@2016

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.