Centrafrique: François BOZIZE en partance pour Yaoundé a fait vibrer le pays.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique: François BOZIZE en partance pour Yaoundé a fait vibrer le pays.

 

L'ex-Président de la Centrafrique le Général François Bozizé.

L’ex-Président de la Centrafrique le Général François Bozizé.

Bangui, le 18 novembre 2016. 21:15′.

Par: Gisèle MOLOMA.

Comme nous l’avions annoncé dans nos précédents articles, l’ancien Président François BOZIZE qui faisait et défait ses valises a finalement décidé de quitter la capitale Kényane hier soir pour Yaoundé à bord de l’avion de la compagnie aérienne Kenya Airways qui doit transiter par Bangui. Le transit de l’homme sur le territoire centrafricain a mis en alerte toutes les forces de l’ordre tant nationales qu’internationales. François BOZIZE veut-il réellement se rendre au Cameroun ou en Centrafrique ?

Selon nos informations, l’ancien libérateur en Chef et ancien Chef de l’Etat François BOZIZE a résolu, comme son fils Francis, de mettre fin à son exile, mais ignore où il doit chuter. Certains compatriotes joints par CNC depuis Nairobi, affirment que l’ancien président François BOZIZE n’a cessé de leurs affirmer qu’il finira un jour le reste de sa vie, vivant ou mort, à Benzambé au milieu des siens.  C’est ainsi qu’il a résolu de prendre place à bord d’un avion de la compagnie aérienne Kenya Airways de ce jeudi 17 Novembre. Nous confirme cette source.

Cette nouvelle d’arriver imminente à Bangui de l’ancien premier libérateur François BOZIZE sur le vol de ce matin du vendredi 18 novembre 2016 de Kenya Airways a fait mouvementer spectaculairement vers l’aéroport de Bangui M’Poko des éléments de Force de l’Ordre, y compris le Ministre de l’Intérieur Jean Serge BOKASSA et certains journalistes dont ceux de CNC.

A notre arrivée sur place, on constate un dispositif de sécurité renforcé de la Police et de la Gendarmerie, le Directeur Général de la Police et le Commissaire de l’aéroport sont déjà sur le lieu. Une fois l’avion sur le tarmac, les dispositifs militaires deviennent plus inquiétants. Un a un, les passagers pour la Centrafrique débarquent, mais pas l’ancien président François BOZIZE.

De l’avis d’un juriste présent à l’aéroport, selon les normes internationales, les portions des tarmacs des aéroports que stationnent les avions sont des zones dites « internationale » et qu’aucun Etat ne peut ordonner à ses policiers ou gendarmes d’y pénétrer pour cueillir un malfrat.

D’après nos informations recueillis auprès de certains passagers qui le connaissent, François BOZIZE est bel et bien dans l’appareil de Kenya Airways de ce matin mais sa destination première et finale n’est pas Centrafrique.

Pour certains éléments de la Police de l’air contactés par l’équipe de CNC, c’est bel et bien Bangui le point de chute de François BOZIZE, selon la manifeste. Mais il a été soudoyé de garder son fauteuil dans l’avion et de rebrousser chemin car, en l’absence du président TOUADERA, son retour qui coïncide avec les sessions de formations militaires des anti-balaka par son fils ainé Francis BOZIZE, sera considéré comme une tentative de coup d’Etat puisqu’il sera sans aucun doute arrêter par la MINUSCA en vertu des mandats d’arrêt que déteint cette Institution onusienne.

Rappelant que contraint de tirer ses grecques fin mars 2013 pour sauver sa peau face à l’avance des hommes de Michel DJOTODJA, François BOZIZE qui s’est auto-nommé Général d’armée, n’a pas voulu demander l’asile politique dans les pays où il passe. D’abord au Cameroun puis en France et en Ouganda avant d’être admis au Kenya pour raison de santé. Depuis lors, il passe le plus clair de son temps dans les avions et n’a cessé de marquer sa volonté de retourner dans son pays en dépit des sanctions des Nations-Unies qui pèsent encore sur sa tête. « Tôt ou tard, je reviendrai ». Avait-il confié à nos confrères de Rfi. Il dire par là « vivant ou mort je reviendrai ».

Copyright CNC

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.