Centrafrique : La Corée du Sud et Plan International appuient 418 Familles d’accueil des enfants déplacés

Par Fred Bruno KROCK , Journaliste et rédacteur Publié le 08-11-2018 - Modifié le 08-11-2018

Credit photo : Fred Krock, CNC.

 

 

Centrafrique : La Corée du Sud et Plan International appuient 418 Familles d’accueil des enfants déplacés

 

 

Ce mercredi 7 novembre 2018 marque le lancement d’une vaste campagne de distribution d’aide en vivres et non vivres à de centaines de Familles d’accueil transitoire (FAT) des enfants non accompagnés et déplacés. Une initiative de l’Ong Plan International sur financement de la Corée du Sud pour un coût de soixante – un millions (61 000 000) de Francs Cfa.

Ustensiles de cuisine, assiettes, gobelets, natte, drap, lampes, brosses à dent, cuillères, serviettes, verre, savons, haricot, riz, , sucre, sel, huile, riz …, telle est la constitution de chaque kit remis hier aux Familles d’accueil de Bangui, lors du lancement officiel de cette vaste campagne de distribution, à la Section des affaires sociales du 1er arrondissement. Cette campagne concerne cinq villes de la République centrafricaine. De manière globale, 418 FAT sont visées reparties de manière suivante : Bangui : 74 FAT ; Boda : 116 ; Kaga Bandoro 97 ; Bossangoa : 48 ; Berberati : 33.

La distribution du 1er arrondissement s’est déroulée sous la houlette de Axel Salifou, Chef du projet à Plan International. Ce dernier est revenu sur les objectifs de cette campagne : « Nous, Ong Plan International, travaillons en République centrafricaine dans les domaines clés de l’épanouissement des enfants, à savoir de la protection, la nutrition, l’éducation et nous faisons également le cach », a-t-il indiqué avant de préciser plus loin que « La distribution en couyrs s’inscrit dans le cadre d’un projet d’appui aux familles d’accueil transitoire (FAT) – les familles qui accueillent des enfants non accompagnés et les enfants déplacés, le temps que l’Ong fasse la recherche des familles biologiques de ces enfants. Il s’agit pour nous d’appuyer ces familles d’accueil en vivres et non vivres afin de pourvoir relever leur niveau de vie. Ce projet couvre cinq régions, à savoir Bangui, Berberati, Boda, Kaga Bandoro et Bossangoa ».

A en croire les bénéficiaires, cet appui est intervenu à point nommé pour soulager le poids des déplacés et enfants pris en charge sur les familles d’accueil. Mme Lydie Ndomalé est l’une des heureux récipiendaires : « C’est une satyisfation de voir l’Ong Plan International, voler à notre secours. Cette aide est un véritable soulagement pour nous dans la prise en charge des personnes qui ont cru mieux trouver refuge chez nous. Nous remercions sincèrement l’Ong Plan international tout en formulant le vœu que cet appui puisse s’étendre à d’autres ménages qui s’occupent des personnes déplacées ».

Notons que Plan International est une Ong qui, aux côtés du gouvernement, de l’Unicef et des partenaires, œuvre dans le pays pour le plein épanouissement des enfants, à travers l’éducation, la santé, la protection…

 

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.