Centrafrique : La lutte contre la rébellion de LRA, un véritable fiasco politico-militaire.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : La lutte contre la rébellion de LRA, un véritable fiasco politico-militaire.

Joseph KONY

Bangui, le 7 janvier 2017. 14:11′.

Par : Gisèle MOLOMA. CNC.

Si des centaines des soldats ougandais, appuyés par quelques soldats américains, ont été déployées à l’Est de la Centrafrique pour démanteler la rébellion ougandaise de la LRA qui sévisse dans cette région depuis près de 15 ans, les résultats obtenus par ces forces internationales sont alarmants, si bien que la LRA gonfle sa poitrine et multiplie des exactions ces derniers mois. L’attaque du convoi de la Minusca le mardi 3 janvier 2017, aussi sanglante que telle, met en lumière l’impuissance des forces ougandaises et américaines à sécuriser au moins cette petite portion de la Centrafrique depuis plus de 10 ans après leur arrivée dans la région.

Les faits s’étaient déroulés vers 15h30 le mardi 3 janvier dernier à 35 km de Mboki, sur l’axe Zémio-Obo et environ 75km à l’Ouest d’Obo. Selon notre correspondant dans la région, une équipe d’escorte composée des soldats marocains de la Minusca accompagnant un convoi de ravitaillement en carburant a été prise d’assaut par une trentaine des rebelles de la LRA. Le bilan est très lourd pour la Minusca : Deux casques bleus abattus il s’agit d’un lieutenant et un caporal, un autre soldat porté disparu, un soldat blessé et un véhicule radio calciné.

Les assaillants, après leur coup, ont pris fuite dans la brousse. Malgré une poursuite sans relâche par une équipe venant au renfort sur place, la chance de retrouver les auteurs serait mince, car, leur connaissance du terrain risque de mettre en difficulté le ratissage.

Pourtant cette énième frappe de la LRA dans cette région de la République Centrafricaine que l’on déplore, celle-ci est particulièrement inquiétante, vu la cible qu’ils ont visée. Cela soulève beaucoup de doute sur la présence depuis près de 10 ans des soldats américains et ougandais dans cette même région.

D’après les histoires, plusieurs centaines des soldats ougandais avaient été déployées à Obo et ses environs, sous le régime de François Bozizé, afin d’anéantir ou chasser la rébellion ougandaise de la LRA sur le sol centrafricain.   Or, depuis qu’ils ont été déployés, avec l’appui des soldats américains et centrafricains, les Centrafricains n’ont vu aucun changement palpable sur le terrain. Chaque jour que Dieu donne et qui passe, on assiste aux assassinats, enlèvements et destructions des biens des particuliers avec une aisance étonnante.

Comme si cela ne suffisait pas, les LRA s’attaquent désormais à tout le monde, y compris les forces internationales pourtant lourdement armées. Ce qui montre clairement aux yeux du monde l’inefficacité de la présence des Ougandais et Américains sur le sol centrafricain pour lutter contre la LRA. Certaines langues parlaient même de l’exploitation illégale de nos ressources forestières et minières par ces soldats ougandais, d’autres parlent des soldats d’affaires. De là, on se demande finalement à quand la fin de ce désordre dans ce pays ?

Rappelons qu’un soldat ougandais déployé en RCA dans le cadre de la lutte contre la LRA, est rémunéré à environ 2 millions de francs CFA. Cette paie non égalée, triplement mieux que celle des casques bleus déployés dans la même région montre à quel point leur présence n’est plus d’affaire que militaire. Alors que cette même LRA se trouve aussi au nord de la RDC, c’est en Centrafrique que l’on a choisi de positionner ces soldats ougandais.

CopyrightCNC@2017.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.