Centrafrique : La Minusca lance un ultimatum de 48h aux rebelles du 3R de quitter la commune de Niem-Yelewa.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : La Minusca lance un ultimatum de 48h aux rebelles du 3R de quitter la commune de Niem-Yelewa.

 

Peuls armés 2

Bangui, le 6 mai 2017.

Par : Anselme Mbata, CNC Bouar.

Comme si La situation sécuritaire dans la commune de Niem Yelewa préoccupe les autorités préfectorales de la Nana-Mambéré. Avec un bilan toujours provisoire revu à la baisse, une source hospitalière fait état de  13 morts et quelques blessés après les attaques du mardi 02 mai 2017 perpétrées par   les éléments de 3R. Ils sont tous des  civils non armés surpris dans la matinée du mardi 02 mai 2017 par ces rebelles.

Les pertes en vies humaines et matérielles ont été enregistrées lors de cette attaque. Conscient de cette situation, les autorités préfectorales et la MINUSCA se sont rendues sur le lieu des drames pour négocier le retrait de ces assaillants dans la localité.

Pour eux, il réclame leurs bœufs emportés par les antibalaka et il demande la nomination de leur représentant dans le gouvernement avant la libération de cette commune.

Pour le Coordonnateur des Autodéfenses joint au téléphone par CNC,  les problèmes des bœufs sont des prétextes fallacieux avancés toujours par ces rebelles pour attaquer la population civile. « Ils sont venus emporter les bœufs des cultivateurs pour susciter la réaction des autodéfenses ». L’homme  demande au gouvernement de faire l’analyse politique sur cette situation que de parler des bœufs.  « La vie humaine est sacrée »,  conclut-il à CNC.

Quant aux Autorités locales et la MINUSCA, elles donnent l’ultimatum de 48 h à ce groupe rebelle de libérer cette commune sans condition.

Copyright@2017CNC

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.