Centrafrique : Le CPDE, huit temps de défense, de la protection des enfants et de la formation des filles mères.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : le CPDE, huit temps de défense, de la protection des enfants et de la formation des filles mères.

 

Des enfants à la célébration de CPDE. Crédit photo : Éric Ngaba. Copyright2017CNC.

Des enfants à la célébration de CPDE. Crédit photo : Éric Ngaba. Copyright2017CNC.

 

 

Bangui, le 15 Mai 2017.

Par: Eric NGABA CNC

Le Centre pour la Protection et la Défense des Droits de de l’Enfant (CPDE) a célébré, le 13 mai 2017 au Centre culturel Linga Terè à Bangui, sa huitième année d’action en Centrafrique. Durant les huit années dans le pays, l’ONG nationale CPDE, dirigée par Rémy Djamouss, a consacré ses activités en faveur des enfants et des femmes filles mères à travers la sensibilisation, l’éducation, la réinsertion et la formation professionnelle.

En prélude à sa huitième année d’existence en République Centrafricaine, le CPDE a organisé une manifestation culturelle. Cette activité qui a vu la présence d’une centaine d’enfant de différents arrondissements de Bangui, a consisté à présenter aux enfants et filles mères de Centrafrique le parcours de l’organisation.

Selon son président Rémy Djamous, CPDE a eu à mener des actions dans le domaine de l’éducation, de la protection, de la sensibilisation et de la formation professionnelle au cours de son existence.

« Aujourd’hui, CPDE a déjà eu 8 ans d’existence en République Centrafricaine. Tout ce que nous avons pu faire, d’avoir dans le domaine de l’éducation car nous avons inscrit des centaines d’enfants dans les établissements primaires et secondaires au niveau de Bangui et de province. Nous avons donné plus de milles kits scolaires à Bangui et d’autres villes du pays notamment Berberati, Bria, Pissa et autres. Nous avons organisé plusieurs causeries débats avec les enfants pour parler de la citoyenneté, de droit et aussi de la question de protection. Dans le domaine de la formation professionnelle, nous avons formé plus de 100 filles mères en informatique et en couture » a rappelé le président de l’ONG CPDE, Rémy Djamouss.

Durant la crise qu’a traversée la République Centrafricaine, l’organisation a eu à favoriser l’insertion des enfants dans leur famille respective.

« En plus de sensibilisation et de la formation, nous avons secouru les enfants séparés et non accompagnés dans les sous-préfectures de Bouca et Batangafo. Nous avons réunifié leurs parents, ces enfants qui ont passé deux ans et trois ans sans leurs parents », a ajouté Rémy Djamouss.

Grace à ses œuvres dans le pays, l’ONG nationale CPDE est devenue une section nationale du mouvement international « Défense des enfants internationale » basée à Genève. L’organisation a eu le soutien de plusieurs partenaires pour venir à bout de sa mission. Il s’agit du gouvernement centrafricain, du gouvernement canadien, de l’ambassade de France à Bangui, de l’ONG Plan Internationale, de la Fondation Kamach comme principaux partenaires.

Copyright@2017CNC

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.