Centrafrique : le« Touche pas à ma Constitution » membre de la Société Civile communique sur la situation d’insécurité galopante que connait République Centrafricaine.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : le« Touche pas à ma Constitution » membre de la Société Civile communique sur la situation d’insécurité galopante que connait République Centrafricaine.

Monsieur Luther Gondjé.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution », membre de la Société Civile des Centrafricains de la Diaspora communique ce qui suit:

Considérant que le retour à l’Ordre Constitutionnel est un gage de stabilité et de la sécurité en République Centrafricaine.

Constatons que malgré le retour à l’Ordre Constitutionnel, l’insécurité est toujours galopante dans l’arrière pays.

Vu la gravité des actes commis en violation des règles du droit international et celles des droits de l’homme sur la population civile en République Centrafricaine par les ennemis de la paix.

Vu les actes barbares commis en violation des règles juridiques nationales et internationales.

Vu la dégradation de la situation sécuritaire en Centrafrique.

Vu le silence très interrogatoire du Gouvernement et des Institutions de la République, face à l’insécurité inadmissible que connait actuellement le peuple Centrafricain.

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution », Organisation de la défense des Droits de l’homme et membre de la Société Civile de la Diaspora des Centrafricains communique ce qui suit : « Qu’elle envisagera dans les heures qui suivent des actions plus concertes qui permettrons à l’Opinion nationale et Internationale d’établir la culpabilité des véritables auteurs de ces actes qui sont à l’origine de la souffrance du peuple ».

Par ailleurs, le Collectif, met déjà en cause la responsabilité entière du Gouvernement dans cette tragédie que connait le peuple centrafricain et en appelle à la Fédération Internationale des Droits de l’homme, toutes autres Organisations des Droits de l’homme et les pays amis de se mobilisés le rapidement pour éviter un nouveau chaos en République Centrafricaine.

Le Collectif, invite tous les Centrafricains sans aucune distinction de rester mobiliser pour soutenir nos compatriotes actuellement en situation de détresse et adresses ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

 

Fait à paris le 10/ 05/ 2017
Pour le Collectif

Le Coordonnateur Général.

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG.

 

Ampliations :

 

-A Son Excellence Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies

  • A Son Excellence le Président en exercice de l’Union Africaine,

  • A Son Excellence le Président en exercice de la CEEAC,

  • A Son Excellence Monsieur le Président de la République Française

  • A Son Excellence Monsieur le Président des USA.

  • Au Président la Ligue Internationale des droits de l’homme,

  • La presse.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.