Centrafrique: les éléments de la gendarmerie centrafricaine démantèlent un grand réseau de trafiquants de cannabis

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!
Saisie stupéfiants par les gendarmes Eufor-RCA et centrafricains

©2014CNC

Les éléments de la gendarmerie centrafricaine démantèlent un grand réseau de trafiquants de cannabis

Bangui (RCA), Corbeau News Centrafrique (CNC): 19-11-2014.  C’est un important réseau qui a été bousillé par les forces de sécurité intérieures centrafricaines, avec le concours d’une unité de la gendarmerie d’Eufor-Rca. Mardi 18 novembre 2014, sur l’Avenue Koudoukou dans le 5ème arrondissement de Bangui, une opération d’envergure menée par une unité de la gendarmerie nationale centrafricaine appuyée par une unité d’Eufor-Rca a visé un groupement de près d’une vingtaine de jeunes producteurs et commerçants de la drogue (cannabis). Au totale, 600 grammes de cannabis prêt à la vente ainsi que 100 grammes de graines de dangereux produit ont été saisis dans l’opération. Selon un communiqué rendu publique ce mercredi 19 novembre 2014 par la force européenne, « les forces de l’ordre centrafricaines ont également arraché plus de 50 plantes de cannabis, prêtes à être récoltées. L’ensemble des stupéfiants saisis a été confié à la section de recherches et d’investigations locale. »

Saisie stupéfiants par les gendarmes Eufor-RCA et centrafricains 2

Saisie stupéfiants par les gendarmes Eufor-RCA et centrafricains. ©2014CNC

Entretemps, cette importante saisie laisse entrevoir la cause intrinsèque de la persistance des actes de violences perpétuels et récurrents dans cette localité du 5ème arrondissement où il ne se passe pas un seul jour que des gens soient braqués, violentés ou tout simplement assassinés par des brigands. Aussi, le volume des produits fait penser à un vaste réseau d’alimentation à travers la ville de Bangui, pour ne pas dire à travers tout le pays, ce qui justifierait également la résurgence et le regain de tensions parfois non justifie qui paralysent souvent la capitale. Si pour bien résoudre un problème, il parait inévitablement de déceler ses causes, au moins avec le démantèlement de ce groupe de bandits, l’on espère que la crise au niveau de Bangui a trouvé un de ses remèdes. Seulement, l’on s’interroge et reste dubitatif quant aux l’existence des autres groupements de production et de trafic de ces stupéfiants, soit dans la capitale, soit à travers le pays ou même des produits importés.

Toutefois, l’opération laisse un grand manque à gagner pour la stabilité du pays en ce sens que ces jeunes producteurs de cannabis n’ont pu être interpellés lors de l’opération, car ils ont tous réussi à s’enfuir.

Signalons que selon le communiqué d’Eufor-Rca « l’opération a été déclenchée par l’exploitation d’un renseignement fourni par le

Saisie stupéfiants par les gendarmes Eufor-RCA et centrafricains 3

©2014CNC

bataillon multinational de l’EUFOR, partagé avec les policiers centrafricains. De telles opérations seront reconduites afin de lutter contre l’installation de délinquants en bandes qui constituent un obstacle au retour d’un climat serein dans la ville de Bangui. »

L’opération est salutaire certes, mais beaucoup reste à faire pour démanteler l’ensemble de ces réseaux si jamais il en existait encore.

©2014CNC / Bangui / Fred Krock

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.