Centrafrique : manifestation des jeunes de Bria contre la fermeture du MSF .

Publié le6 juillet 2018 » 21478» De...Alain Nzilo »

 

 

Centrafrique : manifestation des jeunes de Bria contre la fermeture du MSF .

 

 

 

Bria, 7 juillet 2018 (CNC) –

 

Suite au braquage de la base de l’ONG Médecin sans frontière (MSF) le jeudi 5 juillet dernier, la décision vient de tomber, la base de Bria doit être fermée provisoirement en attendant la décision du siège.

 

« Nous partons dès que vous preniez conscience de vos actes et que vous aurez changer de comportement, nous allons retourner », dixit monsieur Jean-Pierre KOPOSO, chef de projet MSF de Bria à l’endroit d’une dizaine des jeunes qui ont pris d’assaut la piste de l’aérodrome local lors du décollage de l’avion MSF qui doit rapatrier sur Bangui son personnel expatrié.

Même si le chef de projet semble être déterminé à quitter la ville de Bria, une partie du personnel, quant à elle, ne cherche pas à blâmer directement la population locale qui est tout aussi une victime des actes barbares de certaines personnes qui cherchent effectivement le chaos dans le pays.

 

Il est vrai qu’en moins de trois mois deux braquages sur le même lieu, c’est trop, mais, la solution n’est pas certainement la fermeture de la base, il faut la chercher ailleurs, a expliqué un instituteur local contacté par CNC.

Il y’a lieu de rappeler que la ville de Bria, chef-lieu de la préfecture de la Haute-Kotto, est aujourd’hui contrôlée par le FRONT POPULAIRE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE (FPRC) , une faction de l’ex-coalition de la Séléka dirigée par Noureddine Adam.

Les soldats de la MINUSCA, qui se trouvent aussi dans la ville, ne contrôlent pas grand-chose sur le terrain selon la population.

 

Par : Moise BANAFIO, correspondant du CNC à Bria.

Copyright2018CNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.