CENTRAFRIQUE : SEXTAPE ET POUVOIR

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

CENTRAFRIQUE : SEXTAPE  ET POUVOIR

 

 

Monsieur Joseph Akouissonne, l'auteur de l'article.

Monsieur Joseph Akouissonne, l’auteur de l’article.

 

Bangui, le 17 juin 2017.

Par : Joseph Akouissonne, CNC.

 

SCANDALEUX

 

Un sextape attribué au ministre centrafricain  des mines circule sur la toile. On y voit le Ministre, devant ce qui semble être son ordinateur se livrer au plaisir solitaire du sexe : La masturbation.  C’est pervers et accablant. Si les faits sont avérés, c’est incontestablement un grand scandale d’État. C’est une insulte et une salissure du drapeau centrafricain.  C’est une violation des us et coutumes du peuple centrafricain. C’est un outrage fait aux bonnes mœurs et un exemple détestable pour l’enfance et la jeunesse.  A un moment de la vidéo, il brandit son sexe telle une matraque toujours face à la camera.

 

LE SILENCE  INCOMPRÉHENSIBLE  DU CHEF DE L’ÉTAT

Incroyable ! Depuis six mois que cette vidéo exhibitionniste est apparue sur les erseaux sociaux. Aucune réaction du pouvoir.  Aucun commentaire du Président de la République. Ou une sanction. Le revoie par exemple de ce Ministre du Gouvernement. Souvenez-vous de Bill Clinton l’ex- Président des Etats Unis d’Amérique qui a faillit démissionner a cause d’une histoire de fellation prodiguée par une jeune stagiaire à la Maison Blanche.  Le Président et le Gouvernement n’ont-ils pas vue ce sextape qui circule sur les journaux en ligne ? Comment peut-on rester silencieux devant un tel comportement scabreux d’un Ministre en fonction ? Si cette exhibition sexuelle n’est pas avéré, Le Président doit s’indigner, le Ministre porter plainte pour diffamation. Si cette vidéo est réelle et non un montage grossier pour nuire. Ce Ministre ne mérite pas  sa place dans un gouvernement qui est censé représenter la République Centrafricaine. On attend une prise d

e position des autorités.

Ce silence s’apparente à une indécente protection. Qui peut se transformer en complicité d’un scandale d’État. Le Centrafrique qui est confronté à une guerre ne peut pas se payer le luxe d’avoir un Ministre pervers.

AKOUISSONNE  JOSEPH (1 5 Juin 2017)

 

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.