CENTRAFRIQUE : « SOSSO NAKOMBO » POURQUOI DES MORTS ?

Par Destin André Mballa , Journaliste (CNC) Publié le 10-10-2018 - Modifié le 10-10-2018

Monsieur Thierry Pondo. Photo de courtoisie.

 

 

CENTRAFRIQUE : « SOSSO NAKOMBO » POURQUOI DES MORTS ?

 

 

 

Dans la procédure de mise en conformité environnementale et sociale d’un projet d’investissement sur les composants que sont l’homme, et la Communauté, (l’air l’eau, la Forêt et la Faune) les promoteurs sont tenus par le respect de la Loi N° 07/018 portant code de l’Environnement.

Article : 87_ Tout projet d’investissement ou d’ouvrage physique et autres qui risquent de porter atteinte à l’Environnement doit faire l’objet d’une Etude d’impact Environnementale et sociale préalable autorisé par le Ministère de l’Environnement.

Article : 88_ l’Etude permet d’apprécier les incidences directes ou indirectes sur l’équilibre écologique de la zone d’implantation, le cadre et la qualité de vie de la population.

Article : 94 : Il est institué en République Centrafricaine une Audience publique sur l’Environnement. L’Audience publique sur l’Environnement est la consultation de la Population sur les questions relatives à l’Environnement économique et sociale. Elle a pour objectif de faire participer la population locale aux prises de décisions.

Article : 102 : Il est instauré en République Centrafricaine un Audit Environnementale, pour vérifier le respect ou le non-respect du plan de gestion (PGES) par le promoteur.

De tous ce qui précède est ce que la société Chinoise a satisfait les conditions de son implantation dans la zone ? Il est temps de consacrer l’implication du publique dans la décision de choix économique dans le champ des relations entre promoteur d’investissements et le salariés, les collectivités ruraux. Il s’agit pour les entreprises de s’engager à améliorer les conditions de vie des salariés ; aussi de s’auditer périodiquement de manière participative pour évaluer les impacts de leur interventions sur les collectivités et les groupes sociaux.

Le temps de la propagande devrait laisser la place à la consécration du contrat économique bénéfique pour tous. Car le bénéfice d’un projet d’investissement privé et publique pour la nation s’évalue en termes de transfert des revenus aux ouvriers des secteurs primaires (Mines, Forêts, agriculture, commerces et BTP), l’emploie de la main d’œuvre locale, fournir des semences aux agriculteurs de la place.

Le non-respect des Lois et contrats sociaux engage la constitution de la République Centrafricaine. Le Gouvernement doit se soucier des droits des peuples autochtones car les entreprises internationales vont copier la mauvaise image de l’Etat.

C’est regrettable de constater la mort du Leader des jeunes de SOSSO NAKOMBO très engager dans la protection de l’Environnement qui a entrainé une suite inhabituelle dans la Grande Sangha, mais attention à ce peuple qui aime la paix et très hospitalier.

 

 

Par : Thierry Cyprien M’PONDO

Alias KPOGUIMON NE FIO

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.