Centrafrique : Trois jours de deuil décrétés par la société civile à la mémoire des victimes

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : Trois jours de deuil décrétés par la société civile à la mémoire des victimes

Déplacement de la population fuyant la guerre-civile en Centrafrique

 

 

Bangui, le 14 octobre 2017.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Le 27 septembre dernier, le Groupe de travail de la société civile (GTSC) lançait un ultimatum de trois semaines à la Minusca et au gouvernement de restaurer la sécurité, sur l’ensemble du territoire national. Ce sera du 24 au 27 octobre 2017. Le GTSC vient d’annoncer la date de la manifestation au cours d’un échange avec les Médias, ce vendredi 13 octobre.

Selon Paul Crescent Beninga, Porte-parole du GTSC, la manifestation aura lieu du 24 au 27 octobre à Bangui. Il précise qu’il ne s’agit pas d’une journée ville-morte, mais d’une manifestation pacifique et symbolique.

« Par rapport à l’opération menée pour libérer la ville Bocaranga occupée assiégée par la rébellion des 3R, nous comprenons qu’elle a les moyens et la capacité de mettre de l’ordre dans ce pays. Malheureusement, elle ne le fait pas. Bocaranga n’est pas la seule ville de la RCA. Nous demandons à la Minusca d’en faire autant pour toutes les villes du pays. Pour cela, du 24 au 27 octobre prochain, nous demandons à tous les Centrafricains d’observer trois jours de deuil national à la mémoire des Centrafricains massacrés et qui continuent d’être massacrés. Au gouvernement, nous demandons le retrait de tous les rebelles nommés au gouvernement », a-t-il déclaré.

Ensuite, M. Beninga précise la forme et le déroulement pratique de la manifestation : « nous ne demandons pas aux Centrafricains de faire du désordre. Ils doivent vaquer à leurs activités comme d’habitude, mais dans de tenues de couleur noire ou des banderoles à la tête, au coud ou au poignet en signe de deuil. Le soir, ils ne doivent pas sortir dans la rue. Mais, à leur domicile, procéder au concert de casserole », a-t-il ajouté.

Par rapport à cette annonce, la Présidence de la République promet de réagir dans les prochains jours

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.