Centrafrique : une semaine à Bouar, le résumé des actualités brûlantes de la région en quelques lignes.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : une semaine à Bouar, le résumé des actualités brûlantes de la région en quelques lignes.

La ville de Bouar en Centrafrique.

Bangui, le 18 février 2017

Par : Anselme Mbata, CNC.

Cette semaine dans la région de Bouar, plusieurs informations circulent et en raison de l’urgence d’autres informations à la rédaction, celles-ci n’ont pas pu être publiées. Toutefois, dans le souci de vous informer, nous tenons à vous faire le résumé de toutes ces actualités en quelques lignes.

 

Les Éléments du FDPC d’Abdoulaye Miskine demandent de quitter définitivement leur Base du cantonnement.

Avant-hier vendredi 17 février, des éléments du Front démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) dirigé par le Général Abdoulaye Miskine ont demandé aux autorités de quitter leur Base du cantonnement située à Zoukombo à proche de la commune de Baboua. La raison qu’ils ont évoquée, leur isolement dans la brousse selon leur propre terme, non-paiement de leur PGA qui devrait leur permettre de survivre et leur harcèlement par la milice Anti-Balaka de la région.

Les négociations sont en cour depuis hier avec les mutins.

 

Des éléments peuls du 3R empêchés de rentrer au Cameroun.

Depuis jeudi dernier, une dizaine des Peuls soupçonnés d’appartenir au groupe rebelle du 3R dirigé par un Camerounais dénommé Seddiki ont été empêchés de rentrer au Cameroun par la Police de la frontière de ce pays voisin de la RCA où ils ont implanté leur base et commettent d’énormes crimes contre l’humanité.

Limplication des Autorités camerounaises intervient au moment où, ce Camerounais Seddiki hostile au pouvoir du Président Paul Biya, monte en puissance militairement sur le sol centrafricain. Ce qui pourrait constituer une menace grave à l’avenir pour le pouvoir camerounais.

 

Coupure d’eau courante à Bouar.

Les habitants de la ville de Bouar vivent depuis près d’un mois sans eau potable fournie par la Société de Distribution d’Eau en Centrafrique (SODECA). En cause selon cette dernière, une panne grave au niveau de leur site de la purification. Pour l’heure, les habitants utilisent les eaux des puits ou des sources pour pallier à ce manque d’eau potable de la Sodeca.

 

La fête de 8 mars, la ville de Bouar se prépare.

Dans le cadre du préparatif de la Journée du 8 mars consacrée exclusivement aux femmes, la ville de Bouar ne compte pas être à la traîne par rapport à d’autres grandes villes de Centrafrique. Ainsi, près de 60 femmes du Comité de Paix du 4e arrondissement de cette ville se sont regroupées au centre-ville pour nettoyer la Mairie centrale. Cet acte du patriotisme a été largement salué par la population locale et le Maire en personne.

Nettoyage de la ville de Bouar par les femmes du Comité de Paix du 4e arrondissement. CopyrightCNC.

Nettoyage de la ville de Bouar par les femmes du Comité de Paix du 4e arrondissement. CopyrightCNC.

Copyright2017CNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.