Centrafrique : une semaine à Bouar, les actualités de la semaine dans la Nana-Mambéré.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : une semaine à Bouar, les actualités de la semaine dans la Nana-Mambéré.

 

 

Hopital de Bouar. CopyrightCNC.

Hopital de Bouar. CopyrightCNC.

 

Bangui, le 5 avril 2017.

Par : Anselme Mata, CNC.

Les actualités de la semaine du 27 mars au 2 avril dans la Nana-Mambéré ont été dominées par la première tempête de pluie de la saison et l’échec de la réunion du Conseil National de la Jeunesse de la Nana-Mambré qui s’était tenue dans la ville de Bouar. Entre temps, la prise de la ville de Ngaouandaye et de Bang ce lundi par les éléments de la Séléka avait bouleversé aussi les actualités de la semaine.

 

Tentative échouée de la résolution de la crise au CNJC de la Nana-Mambéré,

 

Le mercredi dernier, une réunion de tentative de résolution du conflit entre les Jeunes de la Préfecture de la Nana-Mambéré qui ‘était tenue dans la salle de réunion de centre Luthérien de Bouar s’était transformée une séance d’échange musclé entre les participants suite aux propos tenus par le Président national du Conseil National Monsieur Mongombé qui, pendant la réunion, avait demandé aux autorités locales de le respecter en tant que Juriste dans leur propos. Selon Monsieur Mongombé, certains ministres du gouvernement du Docteur Sarandji auraient souhaité voir sa tête tombée, et c’est pour ça qu’ils créent des conflits par-cii par-là au sein du Conseil National de la Jeunesse centrafricaine. Une accusation de trop pour les représentants des autorités locales qui avaient quitté la salle de la réunion en guise de protestation.

 

Tempête de pluie diluvienne sur Bouar, des dégats énormes ont été enrégistrés.

 

Une pluie diluvienne de grande ampleur s’abattait sur la ville de Bouar le 30 avril dernier faisant d’énormes dégâts dans la ville. Plusieurs habitations et bâtiments publics avaient été touchés fortement. Des toitures ont été emportées, des maisons détruites, des champs endommagés laissant au passage les agriculteurs en difficulté pour le début de la saison agricole.

Cette pluie, qui n’a pas fait des heureux après son passage, avait détruit aussi la toiture de l’hôpital public de Bouar, faisant ainsi fuir plusieurs malades et ses parents dans cet hôpital.

Rappelons que c’est la première pluie de la saison pluvieuse de l’année à Bouar depuis plusieurs mois.

Attaques des rebelles de la Séléka à Ngaoundaye, les habitants de la région de Bouar s’inquiètent.

 

L’annonce de la prise de la ville de Ngaoundaye et de Bang le lundi dernier par les rebelles de l’ex-coalition de la Séléka a provoqué une vague d’inquiétude au sein de la population de Bouar et des villages environnants. La nuit dernière, des centaines des habitants des villages proches de Ngaoundaye ont fui pour rejoindre Bouar, d’autres ont préféré se cacher dans la brousse ou dans leurs champs.

Pour l’heure, c’est la peur qui domine le secteur de Bouar par rapport aux avancées de ces rebelles de la Séléka dans la région.

Copyright2017CNC.

 La ville de Bouar. Credit photo : Anselme Mbata. CopyrightCNC.

La ville de Bouar. Credit photo : Anselme Mbata. CopyrightCNC.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.