Cour pénale internationale : Les Etats-Unis menacent les magistrats

Publié le11 septembre 2018 » 22998» De... Destin MBALLA. Journaliste rédacteur et correspondant du CNC. »

 

 

Cour pénale internationale : Les Etats-Unis menacent les magistrats

 

 

 

Au nom de ladministration Trump, le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, a mis en garde les juges et procureurs contre toute tentative de poursuites des ressortissants américains, Israéliens ainsi que leurs alliés hier à Washington.

Les Etats-Unis ont violemment attaqué la cour pénale internationale hier à Washington. Par la voix de conseiller à la sécurité nationale, l’administration Trump accuse la cour pénale internationale d’être « illégitime », mais aussi « inefficace, irresponsable et carrément dangereuse ».

Par conséquent, le gouvernement américain menace les magistrats notamment, juges et procureurs de sanctions si ces derniers venaient à engager des poursuites contre les américains, leurs alliés ou encore Israël.

Le conseiller à la sécurité nationale américaine a affirmé que si la cour s’en prend à leurs compatriotes, à Israël ou même à leurs alliés, les Etats-Unis ne resteront pas silencieux.

Les Etats-Unis n’étant pas signataires du traité de Rôme, le gouvernement américain craint toutefois d’éventuelles enquêtes sur les crimes de guerre de soldats américains en Afghanistan. Mais aussi l’ouverture d’une enquête contre Israël.

John Bolton fait savoir qu’à tout moment, la CPi pourrait annoncer l’ouverture d’une enquête formelle contre « les patriotes américains ». il faut rappeler que cette sortie n’est pas un hasard.

On se souvient qu’en novembre 2017 la procureur de la CPI, Fatou Bensouda a démandé d’ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis dans le cadre du conflit afghan, notamment par l’armée américaine.

 

Par : N. Mballa, CNC.

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.