Ecrans Noirs 2018 : La RDC décroche l’Ecran d’or

Par ...Alain Nzilo Publié le 23-07-2018 - Modifié le 23-07-2018

 

 

 

Ecrans Noirs 2018 : La RDC décroche lEcran d’or

 

 

 

Yaoundé, 24 juillet 2018 (CNC) –

 

Ecrans Noirs 2018 : La RDC décroche lEcran d’or

La jeune réalisatrice congolaise, Machérie Ekwa Bahango a reçu la plus haute  distinction grâce à son premier film «Maki’la». C’était le 20 juillet à Yaoundé lors de la clôture de ce festival du 7e art africain.

La République démocratique du Congo est sur le toit de l’Afrique Noir dans le domaine du 7e art. Pour son premier film « Maki’la », la réalisatrice Congolaise Machérie Ekwa Bahango a décroché vendredi dernier à Yaoundé l’Ecran d’or. C’est la plus prestigieuse, la plus haute et la plus importante distinction du festival des Ecrans Noirs. Mais au cours de cette édition, le Cameroun a raflé la mise. Sur les 15 titres en compétition, le pays des lions indomptables a remporté 12 titres dans toutes les catégories.

C’est le réalisateur Dante Fox qui ouvre le compteur des Ecrans. Pour son court métrage « Un baiser pour deux », il a reçu l’Ecran du documentaire d’Afrique Centrale.

Mais parmi les réalisateurs camerounais ayant reçu plusieurs distinctions dans ce festival, il y a Paul Samba. Avec son long métrage « Rebel Pilgrin » en compétition dans plusieurs catégories, il a reçu trois distinctions : l’Ecran du film camerounais, l’Ecran du film d’Afrique Centrale.

Puis l’héroïne de son film Melvine Azah a été consacrée meilleure comédienne camerounaise. C’est aussi dans cette catégorie que figure Anurin Nwunembom.

De même, le réalisateur Enah Johnscott s’en sort avec l’Ecran de la série pour son court métrage « Samba ». Fab Manga quant-à-lui va décrocher l’Ecran du court métrage international pour « Spécimen ».

En dehors des cinéastes primées, d’autres ont reçu la mention spéciale du jury. La miss Ecran Noirs de cette année est également camerounaise.

En dehors celle qui a eu l’Ecran d’or, d’autres films étrangers ont également été primés. C’est le cas des « sauteurs de Moritz Siebert qui a eu l’Ecran du film étranger.

Tandis que les réalisateurs sénégalais Moussa Diop et Thomas Grand vont remporter l’Ecran du documentaire international.

 

Par : N. Mballa (CNC)

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.