POURQUOI WASHINGTON A MENTI SUR LA CAPTURE DE CHEF REBELLE DOMINIC ONGWEN DE LA LRA EN CENTRAFRIQUE ?

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

les milices de la rebellion ougandais LRA

 

POURQUOI WASHINGTON A MENTI SUR LA CAPTURE DE CHEF REBELLE DOMINIC ONGWEN DE LA LRA EN CENTRAFRIQUE ?

Bangui (Corbeau News Centrafrique): 08-01-2015. Dominic Ongwen a été bel et bien capturé à Sam-ouandja, région Est de la République centrafricaine, par les éléments de l’ex coalition seleka qui l’ont échangé contre une importante somme d’argent aux soldats américains basés dans la région. Alors que la porte-parole du Département d’État américain Jennifer Sacki, a annoncé que l’homme s’affirmant comme Dominic Ongwen s’était rendu personnellement, ce 05 janvier, aux soldats américains basés en Centrafrique pour la traque de Joseph Kony, chef de l’Armée de la Résistance du Seigneur en abrégé LRA.

Pour quel intérêt le Département d’État américain a menti publiquement sur la prétendue reddition de Dominic Ongwen, un chef de commandement de la rébellion ougandaise LRA aux soldats américains sur le sol centrafricain?

Un chef rebelle de l’ex coalition seleka, dit Général Ahmat Alenta dément cette reddition de Dominic Ongwen chef de LRA comme l’a fait savoir le Département d’État américain. A en croire le Général Alenta, ce gros poisson dont les Américains sont à la recherche a été capturé lors d’un affrontement meurtrier opposant ses hommes et une branche de la LRA que commande Dominic Ongwen. L’affrontement a eu lieu, le 03 janvier 2015, dans le village Kotto 3 à environ 30km de Sam-Wandja où l’homme avec sa troupe sont tombés dans l’embuscade tendue par les hommes du Général Alenta. Ce chef rebelle de l’ex Seleka a affirmé l’homme capturé a été donné aux soldats américains en échange d’argent le 03 janvier 2015.

« On m’a informé que LRA voulait attaquer le village Kotto 3 à 30km de Sam-wandja. J’ai pris mes éléments et je les ai envoyé en patrouille dans cette zone. Dans cette patrouille, mes éléments les ont rencontré et ils l’ont capturé. Leur responsable était habillé en civile. Ils voulaient prendre fuite mais malheureusement, pour lui, il est tombé entre les mains de mes éléments qui se trouvaient au poste reculé. On l’a arrêté depuis le 03 janvier et on l’a emmené à notre base à Sam-wandja. Et quand je lui ai demandé il m’a dit qu’il s’appelait Moussa. J’étais en contact avec les projets américains, ils m’ont appelé puis ils m’ont proposé de l’argent en échange. Quand ils sont arrivés pour le prendre, j’ai fait un rapport avant de les remettre Dominic. Mais je ne savais pas que c’était Dominic. Arrivé à Bangui, j’ai suivi sur Rfi que c’était Dominic. Après, ils m’ont appelé pour me dire qu’ils viendront me donner de l’argent« , a précisé Général Alenta.

Dominic Ongwen fait parti des 5 chefs de la LRA dont Joseph Kony tous recherchés par la CPI. Les soldats américains sont présents en Centrafrique depuis 2008 pour traquer ces seigneurs de l’Armée de Résistance du seigneur LRA mais rien ne rassure depuis lors.

Par ailleurs, les Etats unis ont fait une récompense de 5 millions de dollard pour toute information permettant la capture d’Ongwen. Ce chef rebelle de LRA est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Pour l’heure, il se trouve entre les mains des soldats américains basés a Obbo, à l’Est de la République centrafricaine pour l’identification précise.

D’après un rapport de l’Organisation des Nations unies, la rébellion ougandaise de l’Armée de Résistance du Seigneur LRA a déjà fait plus de 10000 victimes et plus 60000 personnes enlevées de force depuis 1987 en Afrique centrale.

CNC / Bangui / Éric Ngaba

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.