Tchad : La HAMA instrumentalisée par les forces extérieures?

Par Simplice LAZINGAR , journaliste et correspondant du CNC au Tchad Publié le 13-09-2018 - Modifié le 13-09-2018

 

 

Tchad : La HAMA  instrumentalisée par les forces extérieures?

 

 

 

Dans un point de presse quil a organisé hier à N’Djamena,  le directeur de publication de lhebdomadaire AL Chaheb  dénonce  l’influence des pays étrangers sur de la haute autorité des médias et de laudiovisuel. Il a demandé aux Tchadiens de ne plus suivre les programme de radio et télé du Tchad dès demain jusqu’à lundi prochain.

Le directeur de publication de l’hebdomadaire bilingue Al Chaheb, affirme que la haute autorité des médias et de l’audiovisuel est influencé par les pays étrangers.

En clair, Mahamat Abakar Issa fait savoir que trois pays en l’occurence la Turquie, le Qatar et le Soudan manipulent à leur guise la Hama qui est l’organe de régulation des médias tchadien.

Le patron de l’hebdomadaire Al Chaheb explique que ces pays sont à l’origine de la suspension  de son journal. D’après lui, ces pays ont pris le contrôle des médias tchadien (Radio et Télévision nationale) par le biais de la Hama.

Ce patron de presse estime qu’il est inacceptable que les médias Tchadiens soient sous le contrôle des autres pays. Pourtant,ils appartiennent aux Tchadien.

On se souvient que la Hama avait infligé au mois d’août une suspension de trois mois à l’hebdomadaire AL Chaheb. L’organe de régulation des médias reprochait à ce journal les faits de « plagiat et diffusions de fausses nouvelles ». une sanction à laquelle s’est opposé Reporter Sans Frontière ( RSF).

Le directeur de publication de ce journal affirme avoir déposé un droit de réponse auprès de la radio et de la télévision de l’Etat du Tchad, mais ce droit de réponse n’a pas été lu.

Par conséquent au cours de sont point de presse, Mahamat Abakar Issa a invité les Tchadiens en guise de protestation à boycotter les programmes de radio et télévision du Tchad dès demain jusqu’à lundi prochain.

……

 

CNC

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.