Centrafrique : 12 personnes massacrées hier à Bria.

Publié le7 septembre 2018 » 22886» De... Moïse BANAFIO, Journaliste et correspondant du CNC à Bria »

 

 

Centrafrique : 12 personnes massacrées hier à Bria.

 

 

Kidnappées par un groupe encore non identifié, environ 12 personnes ont été littéralement massacrées ce jeudi dans la brousse aux alentours de la ville de Bria.

 

Même si l’identité des assaillants n’est pas encore connue, toute porte à croire que les auteurs de ce géant massacrent serait des combattants rebelles de la Séléka, d’après plusieurs sources sécuritaires locales.

Les victimes, qui revenaient du champ ce jeudi 6 septembre vers  après-midi, ont été malheureusement tombées dans l’embuscade tendue par les assaillants qui les ont massacrées. Parmi elle, 2 hommes et 10 femmes dont l’une est encore enceinte.

Ce vendredi matin vers 10 heures, la population déplacée du camp PK3 de Bria ont manifesté leur mécontentement devant la base mauritanienne de la MINUSCA avec les 12 corps pour réclamer plus d’action militaire contre les rebelles qui ne cessent de massacrer la population innocente.

Pour l’heure, le site des déplacés est calme, mais les déplacés se sont armés des cailloux pour empêcher la patrouille des soldats de la MINUSCA dans le secteur.

Rappelons que le mercredi dernier, une patrouille des combattants du FRONT POPULAIRE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE (FPRC), une faction de l’ex-coalition de la Séléka dirigée par Nourredine Adam, a été prise à partie par un groupe des miliciens Anti-balaka au PK4 alors qu’elle revenait du point PK7 à la sortie sud de la ville. Deux rebelles ont été grièvement blessés et pris en charge par le Médecin sans frontière (MSF) pour des soins intensifs.

Avec la découverte des 12 corps ce matin dans la brousse, les yeux sont tournés vers les rebelles du FPRC pour des comptes à rendre.

 

 

Bria, Moïse BANAFIO pour CNC.

Share this post
Tags

Les commentaires sont fermés.