Centrafrique : Batangafo, des civils venant chercher refuge à l’hôpital se sont fait tirer dessus (MSF)

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : Batangafo,  des civils venant chercher refuge à l’hôpital se sont fait tirer dessus (MSF)

 

Le logo du msf

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MSF

 

Bangui, le 12 septembre 2017

 

Sous tension depuis les affrontements du 29 juillet 2017, la ville de Batangafo a connu une nouvelle éruption de violences le jeudi 7 septembre, suite au meurtre d’un journalier travaillant pour une organisation humanitaire. La population civile et des ONGs internationales ont été délibérément attaquées pendant les combats, ce qui a poussé ces dernières à se retirer de la ville le samedi 9 septembre. Pour le moment, à Batangafo, seule MSF est présente pour assurer les urgences vitales.

« Des civils venant chercher refuge à l’hôpital se sont fait tirer dessus, parmi eux une adolescente de 15 ans morte sur le coup et une fillette de 5 ans. Ceci est totalement inacceptable, » dénonce Luz Linares, responsable MSF à Batangafo. « Ce weekend, nous avons pris en charge 13 blessés, dont trois sont morts des suites de leurs blessures. Nous avons également reçu le corps de deux personnes déjà décédées. Une maman et son enfant qui se trouvaient dans l’enceinte de l’hôpital au moment des tirs sont parmi les victimes, le petit de deux ans est malheureusement décédé. »

 

MSF condamne fermement ces attaques à l’encontre des populations civiles et des travailleurs humanitaires. Elle appelle toutes les parties au conflit à respecter les non-­‐ combattants et la mission médicale afin de pouvoir apporter des soins vitaux à ceux qui en ont le plus besoin.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.