Centrafrique : Ce que va apporter l’exploitation de la fibre optique à la RCA

Par ...Alain Nzilo Publié le 12-09-2018 - Modifié le 12-09-2018

 

 

Centrafrique : Ce que va apporter l’exploitation de la fibre optique à la RCA

 

 

La RCA va  recordée au câble de fibre optique avec le lancement du projet CAB. Cette technologie sera exploitée par la poste centrafricaine. Selon les prévisions , ce raccordement à lafibre optique va apporter plusieurs avantages pour la RCA, notamment une meilleure fluidité dans les communications et une éventuelle baisse des coûts. Elle ouvre également de bonnes perspectives fiscales et économiques.

Comment la fibre optique va-t-elle rendre plus fluides les communications ?

Les matières de connexion touchent aux questions de trafic. Lorsqu’on parle de fibre optique, c’est comme si on avait une route à deux voies qu’on élargit à dix voies. Ceci est l’impact qu’il y aura sur les connexions parce que les connexions internet actuelles sont pratiquement toutes des connexions par satellite. Et leurs bandes passantes sont très étroites comparativement aux bandes passantes par fibre optique. Et donc, nous aurons réellement des connexions à un clic, des connexions plus rapides.

Qui doit être équipé de la fibre optique, les télécoms ou les abonnés ?

Le besoin en fibre optique ne se situe pas directement au niveau de l’utilisateur final. Actuellement, toutes les entreprises de télécommunication (de la RCA) sont déjà en projet pour se raccorder à la fibre optique, c’est une obligation pour eux. Étant donné que sur la fibre optique, sur un même support, on peut transmettre beaucoup plus d’informations que sur satellite.

Quel rapport entre la poste qui gère la fibre optique et les télécoms ?

La poste centrafricaine a la charge de la gestion du réseau à fibre optique. Les opérateurs Telco de la place aura la possibilité d’acheter ce service auprès de la poste pour le mettre à disposition de leurs abonnés. Si le service est de qualité, cela va occasionner une meilleure fluidité dans les communications et très probablement une plus grande disponibilité. Et forcément, cela aura un impact sur le coût des communications dans le pays.

Quelles perspectives économiques et fiscales l’exploitation de la fibre optique offre-t-elle au pays ?

Jamais les TIC n’avaient été aussi prééminentes comme service d’assiette. Déjà, d’ici peu les chiffres de la DGID révéleront cette puissance. Ce ne sera que le début d’un mouvement. Les milliards de dollars que brassent dans leurs sillages les TIC ne sauraient être pour d’autres et pas pour la République centrafricaine. En Afrique, au sud du Sahara, l’industrie de la téléphonie mobile réalise déjà plus de 32 milliards de dollars. D’ici un futur proche, l’économie numérique va fournir à la région 15 millions de nouveaux emplois. En l’occurrence la RCA ne saurait être en marge

 

 

Par : l’Expert IT Moustapha Ly.

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.