Centrafrique : Faits divers ; une cinquantaine des hommes armés signalés à Nola, et une Prophétesse tente en vain de réveiller un mort à Bangui.

De...Alain Nzilo »
 0 stars
Inscription to vote!

Centrafrique : Faits divers ; une cinquantaine des hommes armés signalés à Nola, et une religieuse tente en vain de réveiller un mort à Bangui.

image

Bangui, le 20 novembre 2016. 10:32′.

Par: Gisèle MOLOMA pour les faits divers de week-end.

Pendant que le Président Faustin Archange TOUADÉRA et toute sa délégation de Bruxelles sont encore dans leur joie après la table ronde des Bailleurs de fonds plus au moins réussie à plus de 141%, des nombreux faits jugés parfois inquiétants pour la sécurité du pays pour les uns et très comique pour les autres, se sont produits dans le pays. Hors mis le voyage détourné de l’ancien Président BOZIZÉ qui a fait trembler le pays durant 6h du temps, nous avons décidé de choisir deux faits différents pour vous faire vivre avec nous ces actualités.

Une cinquantaine des hommes armés signalés à Nola.

Depuis quelques jours à Nola, la population vit dans une forte inquiétude. En cause, une présence soudaine d’une cinquantaine des hommes armés signalée aux alentours de la ville. Ces hommes, qui ne sont pas encore identifiés clairement par les autorités militaires du pays, font peur actuellement aux habitants de cette ville. S’agit-il des combattants de l’ex-coalition de la Séléka ou ceux des miliciens Anti-balaka en phase de formation ? Ou tout simplement les éleveurs peuls qui se déplacent maintenant armés jusqu’aux dents ? Pour l’heure, il serait difficile d’y répondre d’autant plus que plusieurs dizaines des rebelles du FDPC d’Abdoulaye Miskine ont été signalés cette semaine dans la Nana-Mambéré et aussi dans la Mambéré-Kadéï le Préfecture voisine.  Nous reviendrons sur cette situation dans nos prochains articles.

Peut-on faire ressusciter une personne déjà morte ?

En tout cas c’est la question que tous les habitants du quartier Pk11 sur la route de Damara se posent. A l’origine, une jeune femme autoproclamée Prophétesse à l’image de Annie, fille Phanue décrite dans Luc 2 : 36 organise des séjours de guérison chez elle au PK11 à Bangui.

Cette religieuse, qui croit fermement guérir par la prière toutes personnes malades ; Sida, impuissance sexuelle, cancers, transforme son domicile sis au Pk 11 sur la route de Damara à un Tabernacle et reçoit des malades et autres. Tous les jours et les weekends, des dizaines et des dizaines des femmes à majorité des jeunes filles viennent solliciter sa prophétie. Cette semaine, une des femmes, malade venue pour la prière a rendu son âme après deux jours de prière. Bien qu’elle soit morte, notre prophétesse refuse d’y croire. « Comme Lazare, elle est endormie et je vais la réveiller, Amen ? »  Renchérit la prophétesse. Peine perdu, plus de 6 heures de prières intenses n’ont rien donné.

Son corps a été mis dans un taxi pour la morgue. Sa famille a mis au parfum de sa mort qu’après avoir déposé le corps à la morgue.

« Je vais demander à Dieu de la recevoir à bras ouvert » a conclu la jeune prophétesse aux autres visiteuses qui restent. L’histoire de ne pas les voir fuir toutes.

En ce sens, peut-on croire qu’une prière, peut nous ramener à la vie après avoir rendu âme ? La réponse est OUI pour les uns, et NON pour nous les autres comme moi.

À chacun sa croyance, certes, mais de grâce, faisons-nous soigner à l’hôpital.

Copyright CNC.

 

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.