Centrafrique : l’ancienne Ministre de l’Éducation Madame Gisèle Bedan en colère contre « les ténèbres ».

Par ...Alain Nzilo Publié le 18-01-2015 - Modifié le 18-01-2015

Gisèle Bedan

Centrafrique : l’ancienne Ministre de l’Éducation Madame Gisèle Bedan en colère contre « les ténèbres ».

Depuis l’annonce du nouveau gouvernement Kamoun 2 où on a vu trois Ministres éjectés pour manque de résultats – en tout cas c’est ce que la Présidente Catherine Samba-Panza nous laisse entendre -, les langues commencent à délier notamment celle de l’ancienne Ministre de l’Éducation nationale Madame Gisèle Bedan.

Dans un message posté sur son compte Facebook, l’ancienne Ministre tente de justifier son départ du Ministère de l’Éducation qu’elle a qualifié « de la gueule des loups » comme le plan de Dieu. Tout le monde savait depuis des décennies que ce Ministère est difficile à gérer. La corruption bat son plein, le bras de fer est quotidien entre les Responsables de ce Département et les enseignants. Hors, tout Ministre qui passe par ce Ministère parle d’une expérience difficile à supporter et beaucoup refusent même d’accepter d’occuper ce poste. La seule solution, c’est accepter de faire avec et laisser pourrir les choses. C’est ce que Madame Gisèle Bedan a fait comme expérience dans le gouvernement de Kamoun 1.

Voici le message posté par Madame Gisèle Bedan sur son compte Facebook :

« 

« Allume-t-on une lampe pour la mettre sous le boisseau ?… »
« La lumière et les ténèbres ne peuvent cohabiter… »

 

Là où cette lumière est entrée, les ténèbres se sont agitées ! Les voies de Dieu n’étant pas nos voies, tout ce que Dieu fait est excellent : ne soyez donc pas déçus. Son plan déjoue toutes les ruses de l’ennemi…et c’est une partie du combat qui vient de s’achever, cette première phase qui nous aura permis d’identifier les armes de l’ennemi.
Comprenez donc que…j’ai été arraché de la gueule des loups. Le plan de Dieu n’est-il pas merveilleux, car c’est en vie que je pourrai continuer ce combat.
Merci à tous ceux qui m’ont suivi dans ce mémorable combat contre l’obscure corporation de l’Education Nationale. Vous l’aurez compris : mon départ de la tête de ce ministère confirme que le combat engagé pour déshabiller l’éducation nationale de ce noir vêtement de la médiocrité et de la corruption est féroce…et qu’à ce titre il mérite plus de personnes engagées afin que le combat se poursuive.
Déjà les élèves ont repris le chemin des écoles avec le ferme engagement de se mettre désormais au travail, car ayant compris que le succès ne s’achètera plus. C’est NOTRE victoire à tous ! Déjà l’organisation différente du BAC 2014 a redonné l’espoir aux élèves véritablement méritants. Déjà vos voix s’élèvent pour prendre la relève du combat et je vous en remercie. Cette pause donc que j’observerai me permettra de reprendre les forces nécessaires pour mieux vous assister dans la poursuite de ce juste combat pour la revalorisation de tous nos diplômes et la réhabilitation du noble métier d’enseignant.

»

Ce message témoigne que l’ancienne Ministre a peur de perdre sa vie et que Madame Samba-Panza l’a sauvée justement. Deux Ministères en Centrafrique réputés ingérables (Ministère de la Justice et celui de l’Éducation) et il est fortement déconseillé à tout Ministre nommé sur ces Ministère de ne jamais faire le bras de fer avec les enseignants ou les Magistrats réputés ingérables. On a vu même sur les trois Ministres éjectés du gouvernement Kamoun 2, deux (2) sont des Ministères totalement corrompus précités (Justice, éducation).

Bangui, Sahate Malik pour CNC

Share this post
Tags

A propos de l’auteur

Les commentaires sont fermés.